Ne râtez jamais le premier train...

Quel âge avez-vous ?

Moins de 18 ans

18 ans ou plus

VoxSapientem   Ne râtez jamais le premier train... 19 Ce jour à 17:00

J'étais assise sur ce banc, attendant le train de 7h00 comme j'avais raté celui qui venait de partir. Je laissais mon esprit divaguer quelques instants avant de devoir embarquer dans ce wagon.
Comme chaque jour je m'étais levée, comme chaque jour il faisait gris et comme chaque jour j'attendais le train toujours assise à cet endroit. Les quelques racailles qui se regroupaient très tôt le matin m'étaient devenus familiers, le contrôleur de tickets ainsi que la femme du bistro étaient pour moi plus que des anonymes. Ils faisaient partie intégrante de mon cadre de vie. Plongée dans mes réfléctions je ne "le" vis pas approcher...
Il me fit sursauter en poussant une petite toux sèche... Il vint se placer devant moi... Je levais la tête... Mon coeur cessa de battre... Je ne pouvais plus penser à rien d'autre, je sentais juste mon coeur cogner dans ma poitrine comme s'il allait exploser...
Nous nous regardâmes pendant un long moment, je ne pouvais rien décellé dans ses traits, il n'exprimait rien. J'avais juste l'impression qu'il m'observait, attentivement, très attentivement. On aurait dit que cette scène se passait au ralenti et pourtant les tic-tac de la grosse horloge derrière moi continuaient à se faire entendre, avec un rythme lent, régulier...
Toutes les trois dernières années de ma vie repassèrent comme un film dans ma tête...
Je le revis devant cet écran d'ordinateur, une rencontre comme une autre sur un chat... Plusieurs heures à discuter, à se découvrir...et l'amour fait son office entre nos deux coeurs. Nous n'envisageons plus la vie l'un sans l'autre mais la vie ne décide pas de nous réunir, nous ne nous sommes jamais vus, alors je mets fin à ce premier amour de ma courte vie...

Il me rammène à la réalité, il ouvre la bouche... Il articule lentement:
-Tu es aussi belle que dans mes souvenirs... Non que dis-je, tu es mille fois plus belle que dans mes souvenirs...
Il s'arrête, m'observe encore, je suis semblable à une statue, je garde les yeux fixés sur lui... Alors il prend mon menton dans sa main, je me mets debout face à lui. Il passe sa main sur mon visage, mes lèvres, mon cou...Il est grand, les épaules larges, j'ai l'espace de quelques secondes envie de m'y blottir comme j'aurai tant voulu le faire avant...avant... Il continue à parler comme s'il ne s'était jamais interrompu:
-Tu as cette beauté fulgurante qu'ont les déesses, tu as un corps tellement... Je suppose que ce corps appartient à un autre depuis tout ce temps...
Je vois dans ses yeux, une lueur de haine et d'amertume mais elle disparaît aussi vite qu'elle était apparue... Il poursuit, avec cette fois sur le visage, l'expression d'une souffrance cachée par des sarcasmes... Il se rapproche de moi, je peux sentir la chaleur de son corps se répandre sur moi à travers sa chemise...Son odeur affole mes sens, je suis comme projetée dans un tourbillon de parfums tous plus aphrodisiaques les uns que les autres... Alors que je me sens défaillir, il poursuit en me chuchotant à l'oreille:
-Je suppose également que ce coeur appartient à autre que...que moi...depuis tout ce temps... Alors s'il nous voyait en cet instant, tous deux... Il serait affreusement jaloux, n'est-ce pas?... Intelligente comme tu es je crois savoir que tu as dû choisir quelqu'un de jaloux... Que m'avais-tu dis encore?... Ah oui, qu'il te fallait quelqu'un qui s'occupe de toi, qu'il fallait que tu ais l'impression d'être la seule chose qui importe à sa vie et qu'il ne veuille te garder qu'à lui... Donc j'en déduis que celui qui a ton coeur est un homme jaloux... Tu m'as aussi dis que tu avais besoin d'une présence physique qui puisse te rassurer et que tu devais être proche de l'être aimé pour te sentir bien... J'espère que tu as trouvé la personne qui... qui te permettra de m'oublier... Tu as été bien bête, je suis là maintenant... Jamais personne ne t'aimera autant que moi je t'aime...Je t'aimerai toujours amour...

C'est alors qu'il se détacha de moi, qu'il essuya les larmes qui ruisselaient sur mes joues en me disant "Ne pleure mon ange, tu es forte..." Et il alla rejoindre une jeune femme qui l'attendait un peu plus loin... Elle était belle en vérité, quand elle se retourna je vis par dessous sa robe en coton un léger renflement... Elle attendait un enfant de celui pour qui j'étais prête à donner ma vie... Il l'embrassa doucement, posa la main sur son épaule et ils partirent tous deux dans la fraîcheur du matin, en me laissant seule...
J'entendis à cet instant un son de réconfort...le "tchou tchou" du train... Je vis la fumée s'élevait haut dans le ciel... Je m'approchai et ma dernière pensée avant de me jeter sous les rails fût que je n'aurais jamais dû rater le premier train de ce matin là...

Ne râtez jamais le premier train... 1/19 23/09/2005 à 20:05
j'ai tout lu et je trouve vraiment très beau cete histoire.. je trouve ca très touchant. Bravo miss
Ne râtez jamais le premier train... 2/19 23/09/2005 à 20:21
c tro tro bo
Ne râtez jamais le premier train... 3/19 23/09/2005 à 20:36
C'est absolument magnifique!!
J'en ai les larmes aux yeux...

Vraiment, Bravo!!! Faire la biz
Ne râtez jamais le premier train... 4/19 23/09/2005 à 20:57
C'est magnifique ! Bravo

Quelle émotion !

Vraiment bien écrit (bon vocabulaire Wink )

C'est très beau et j'ai adoré !!

Bravo Faire la biz
Ne râtez jamais le premier train... 5/19 24/09/2005 à 11:02
ShockedC'est la première qu'autant de monde lis ce que j'écris!
Je vous remercie toutes pour vos gentils commentaires... Faire la biz
Ne râtez jamais le premier train... 6/19 24/09/2005 à 13:26
franchement je reste bouche baie ce que tu as ecris et magnifique et je croi que c la plus belle chose que g lu sur le net alor continu comme sa t genial gros bisous et vontinu
Ne râtez jamais le premier train... 7/19 24/09/2005 à 13:41
Ben dis donc je suis vraiment... Timide ... Merci beaucoup pour ton commentaire de ce texte gayprider...ça me fait vraiment plaisir...
Faire la biz
Ne râtez jamais le premier train... 8/19 24/09/2005 à 14:04
c'est MAGNIFIQUE!!
je sais ke je repete els otres mais cest la seule chose a dire...
pour tout t'avoué une larme a coulé kan je lé lu, c tro tro tro tro bo et triste ossi!!!
bravoo a toua
Ne râtez jamais le premier train... 9/19 24/09/2005 à 14:13
Oh c'est pas la peine de me dire bravo, je sais que je suis talentueuse, maintenant que six personnes me l'ont dit j'en suis persuadée...Cool





Rire Je déconnne bien sur! Ce n'est qu'un texte parmis tant d'autres, heureuse qu'il vous plaise cependant... En revanche je suis assez étonnée que ceux qui en ont marre des sujets qui traite de l'amour et de la mort ne se manifestent pas plus que ça... Peut-être n'ont-ils même pas pris la peine de lire ce texte?... Mr. Green


Et merci Killiya!!! Very Happy
Ne râtez jamais le premier train... 10/19 24/09/2005 à 14:27
C'est tout simplement superbe. Très bien écrit...et j'admire la facilité que tu as pour écrire!!! J'espère que tu nous feras partager d'autres textes aussi remarquables et brillants comme celui ci.
Bisous
Ne râtez jamais le premier train... 11/19 24/09/2005 à 14:37
de rien!!! Mr. Green
mé ten a fé dotre kome ca??? en tout kas moi jadore les poemes ou histoire sur lamour et la mort ^^
Ne râtez jamais le premier train... 12/19 24/09/2005 à 14:38
Je constate qu'il n'y a que les filles en majorité (Il y a quand même un garçon, c'est bien!) qui sont réceptives à ce genre de texte... Les garçons dites-nous un peu de quels sujets vous aimeriez que l'on parle dans nos textes svp! Ce serait sympa au cas où je me déciderai à écrire de nouveau... Wink
Ne râtez jamais le premier train... 13/19 24/09/2005 à 14:46
Bravo C'est superbe!!!! Salut
Ne râtez jamais le premier train... 14/19 24/09/2005 à 14:51
Merci c'est sympa... Faire la biz
Eris 
Ne râtez jamais le premier train... 15/19 24/09/2005 à 15:15
et bien tu vois que c'ets mieux kan tu fé des pseudo roman sil te plait arrete avec tes poèmes damour vaseux ce genres distoire , racontées de cette manière qui tes propre sont bien plus poètiques et émouvantes
Ne râtez jamais le premier train... 16/19 24/09/2005 à 15:27
Mes poémes d'amour vaseux?... Shocked Je ne savais pas que tu avais déjà lu un de mes poémes... Euh je peux te demander pourquoi tu ne t'ais pas manifesté avant?...
A moins que tu te sois trompée de personne...
Ne râtez jamais le premier train... 17/19 24/09/2005 à 15:32
Bravo
Respect Mr. Green
Eris 
Ne râtez jamais le premier train... 18/19 24/09/2005 à 15:33
non je sais reconnaitre lécriture dune limace blonde kan jen vois une enfin jespère sinon je te jure de me faire décolorer
Ne râtez jamais le premier train... 19/19 24/09/2005 à 15:36
Limace blonde... ça me dit quelque chose ça... Mr. Green
Bon c'est bon pas d'affolement, jamais une autre personne que ma meileure amie (tu l'auras bien mérité sale peste! Langue qui pend ) n'aurait osé critiquer aussi franchement mes poémes... Faire la biz (Tu sais que je t'aime toi?.. Non, ben pas grave!)
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne