Une histoire de moeurs

Quel âge avez-vous ?

Moins de 18 ans

18 ans ou plus

le_lutin_bleu Une histoire de moeurs 12 Ce jour à 11:48

Bonjour à tous et à toutes,

Voilà, j'y songe depuis un moment mais quelque chose me perturbe concernant les moeurs actuelles et l'égalité homme-femme (ouais encore). Je m'explique.
- Une fille ivre en soirée, c'est une fille que l'on va tenter d'amener au lit. Un garçon ivre en soirée, c'est un garçon avec qui on va s'amuser en le poussant à faire des imbécilités.
- Une fille qui couche beaucoup avec beaucoup de gens diffèrents, c'est une trainée infréquentable qui devrait avoir honte d'elle et qui finira sur le trottoir. Un garçon qui couche beaucoup avec beaucoup de gens diffèrents, c'est un garçon qui est chaud lapin, qui sait y faire avec les filles et qui a du talent.
- Une fille sérieuse, c'est une fille frigide et coincée. Un garçon sérieux, c'est un garçon respectueux et parfois romantique.

Et il y en a bien d'autres comme ça. Bon d'accord, c'est caricaturé, mais je trouve que les moeurs actuelles ressemblent beaucoup à ça. Enfin selon mon point de vue. Et c'est encore le cas dans une société qui évolue et tend à accepter de plus en plus de choses. Alors je me demande pourquoi ce genre de moeurs ne changent pas aussi facilement, d'où elles viennent vraiment et ce que vous en pensez.

Un topic bizarre mais ça m'interesse ^^'.

Une histoire de moeurs 1/12 16/03/2013 à 11:55
Les stéréotypes se désamorcent si on aide à les désamorcer en faisant le contraire de leurs intitulés. Mais si on continue à alimenter ces stéréotypes, on ne peut pas faire changer l'image que les gens ont. Cependant, cela existe depuis tellement longtemps que le désamorcer mettra surment le même temps que ça aura vécu. Je ne sais pas si c'est très clair. Au pire, si tu veux en discuter envoie moi un MP: c'est n sujet qui m'interesse également.
Une histoire de moeurs 2/12 16/03/2013 à 11:57
Pourquoi pas en discuter oui.

Mais vois-tu, y'a un problème c'est que ces stéréotypes vont des deux côtés. Si ça ne venait que des garçons, il serait plus facile de les combattre... Mais la gente féminine les suit également ( si une fille qui couche beaucoup reste un plan facile dans l'esprit des garçons, cette-même fille est souvent mal perçue par d'autres qui jacassent dans son dos... je vois souvent ça.)
Leann 
Une histoire de moeurs 3/12 23/03/2013 à 17:59
C'est tellement vrai ce que tu écris... Je ne trouve pas du tout que tu as caricaturé tes portraits dans ton premier message. C'est ce que je vois aussi. Cependant je ne suis pas du tout amie avec ce genre de personnes, mais en ce qui me concerne je rentre malgré tout dans la catégorie "sérieuse donc frigide et coincée". Je suis plutôt réservée avec les inconnus. Je suis aussi d'accord quand tu parles de changer les stéréotypes. Mais comment ? Ils sont propagés par les médias, et même parfois la littérature, et les gens se complaisent dedans. Perso je pense que si on ne rentre pas dans ces moules, on est catégorisé comme associal, et mis au ban de ce monde tyrannique qu'est le lycée.
Je pense que le seul moyen d'essayer de changer tout cela est d'être soi-même, qu'importe le regard des autres sur nous.
Une histoire de moeurs 4/12 23/03/2013 à 18:36
c'est super vrai ce que tu dis !! et plutôt intéressant d'ailleurs .... par coïncidence j'en parlais avec des potes ce matin comme quoi tu es pas le seul à penser ça !! Après c'est difficile de changer quelque chose, ce sont des idées préconçues que les gens répétent sans réfléchir ou pensent parce qu'on leur répète ça toute la journée donc c'est difficile de changer la société sur ce point là malheureusement.
Une histoire de moeurs 5/12 23/03/2013 à 18:46
C'est la vision que vous voyez tous les jours dans votre bahut, où les mecs pour pas mal d'entre eux sont chaud-lapins, pour des années aussi où le contraste entre une personne sérieuse et une autre qui fait le con existe bien comme il faut.

Les années lycées-collèges, ça porte pas mal sur ça. On s'aperçoit des différences des autres, qu'on est comme on est. Certains ont plus de facilités à l'accepter que d'autres. Mais une fois passé un certain âge, quand vous commencerez à fréquenter par exemple des universités, des écoles, et autres, vous verrez que la mentalité n'est plus la même. On fait beaucoup moins attention à ça car ça commence à devenir plus naturel. Qu'un gars couche avec une fille commence à être naturel, parce que les deux veulent se faire plaisir, ou sont en manque, ou bien d'autres trucs encore. Du coup, on a tendance à moins juger, moins faire attention.

Alors, certains et certaines sont encore à 23 ans de parfaits abrutis, mais dans la globalité, ça devient quelque chose de moins tabou.

Alors qu'au lycée, ce sont souvent des jeunes frustrés de ne pas pouvoir se faire "cette salope" qui pour elle est bonne et compagnie, et qu'ils n'acceptent pas qu'elle ne veuille rien faire avec eux. Donc on dénigre pour attirer l'attention. Idem pour les gens sérieux, et compagnie...

Maintenant, il faut aussi de tout pour faire un monde. S'il faut des génies, il faut aussi des abrutis. C'est un équilibré.

Ne pensez pas que tout ceci est partout, j'vous assure que plus tard, vous verrez que certaines choses sont différentes. Les jugements seront toujours présents mais ne porteront plus sur la même chose. Davantage sur le job choisi, par exemple, que la coupe de cheveux.
Orayi   
Une histoire de moeurs 6/12 23/03/2013 à 19:10
♫ Un Hilton c'est un hotel, et Paris Hilton... c'est une puuuuute ♪

Même si c'est vrai que la gente féminine n'est pas super bien servie, humm j'ai jamais vu quelqu'un vouloir profiter d'une fille ivre, et si tel était le cas, il se serait vite fait insulter de violeur, enfin du moins parmi les gens que j'ai pu fréquenté. ( Tiens ça d'ailleurs je suis pas sûre qu'une nana qui veuille profité d'un mec quand il est ivre on lui ferait la même remarque ).

Quand on utilise un stéréotype contre notre propre groupe, c'est de l'auto-stéréotypie négative, et c'est là pour justifier le système. C'est con hein ? ^^

Les stéréotypes c'est quelque chose d'automatique, c'est à dire que si tu vois dans la rue une nana avec une chemise de mec et les cheveux cours t'auras automatiquement le stéréotype "lesbienne" qui va s'activer. Si tu penses que c'est justifier, tu vas pas chercher à aller plus loin. Par contre si tu ne crois pas personnellement en ce stéréotype c'est un peu plus compliqué, si tu as les ressources cognitives nécessaires tu vas passer outre, par contre si ce n'est pas le cas, parce que tu viens de t'engueuler avec un ami par exemple, et bien tu vas rester sur ce stéréotype.

C'est vachement sympa les stéréotypes :3
Une histoire de moeurs 7/12 23/03/2013 à 22:03
Les stéréotypes faut jouer avec eux. Je connais pas mal de fille (dont je fais partis), qui couche avec le premier venu en soirée et s'en fou royalement le lendemain matin, et entre nous, on en rigole sur nos conquêtes.
Beaucoup de petits clichés existent encore, suffit d'aller au dessus de ça. Un mec torse nu en soirée est bien, une fille sans tee-shirt est considérer tout de suite, bourré. (pb de pudeur aussi.)

Après suffit d'en rire et de prouver le contraire. Smile
Une histoire de moeurs 8/12 24/03/2013 à 00:51
Je pense que cela decoule beaucoup du fait que ce soit l'homme qui combat à la conquête d'une femme.
Sora   
Une histoire de moeurs 9/12 24/03/2013 à 00:58
C'est des gros stéréotypes et y'en a partout, autant chez les hommes que chez les femmes.

Genre par exemple, une fille qui gifle un mec, on va penser que le mec est sûrement un salaud, alors qu'un mec qui gifle une fille, là on va penser que c'est un salaud.

Bref, de toute façon ceux qui sont resté aux stéréotypes sont pas très avancé dans leur tête. Pour moi un gars qui fait son chaud lapin et qui drague des filles ivres c'est sûrement pas quelqu'un qui a du talent, pareil pour une fille d'ailleurs. Et garçon sérieux = fille sérieuse, c'est la même chose pour moi.

Ah oui et au fait, pour les stéréotypes on fait de 2-3 cas la généralité, mais c'est faux, mais parce qu'on ne voit qu'eux, on a l'impression que c'est partout pareil, alors que les gens qui sont pas comme ça on les voit pas
Une histoire de moeurs 10/12 24/03/2013 à 09:10
Ca fait plaisir que le débat soit relancé. Dommage, je vais avoir du mal à répondre pour l'instant, je ne me sens pas en forme...
Je dirais juste que j'ai beaucoup reflechi à ce topic avant de le lancer. Je suis certain de mon sujet dans la mesure où il découle de plusieurs longues observations. Je suis d'accord, il ne faut pas généraliser, tout le monde n'est pas comme ça... Mais je suis tout de même obligé de généraliser si je veux parler d'un mode de pensée tout de même courant qui me pose problème.
Après j'avoue, est-ce pareil après 23 ans ? 25 ans ? Est-ce que les moeurs changent en grandissant ? Je ne sais pas, j'ai tellement de choses à dire que ça serait chaotique.

Mais ça fait plaisir que vous donniez votre avis et qu'il soit aussi féminin que masculin.
Une histoire de moeurs 11/12 29/03/2013 à 17:21
Orayi a écrit :
Les stéréotypes c'est quelque chose d'automatique, c'est à dire que si tu vois dans la rue une nana avec une chemise de mec et les cheveux cours t'auras automatiquement le stéréotype "lesbienne" qui va s'activer.


Oh non, je suis lesbienne! Sad

Vis à vis des stéréotypes que tu énonces et qui sont très liées au sexe, je pense que c'est surtout parce que si il y a un "accident", c'est la femme qui tombe enceinte et qui se retrouve responsable potentiellement d'un enfant, selon moi, c'est surtout à cause de ça.
Enfin, je pense aussi que la femme a toujours eue une image de personne sage qui doit savoir garder un foyer et c'est pour ça qu'elle doit se comporter "bien" selon les moeurs.
Mais personnellement, je m'habille comme une pute et je parle comme un mec, parce que je trouve ça plus pratique, et si jamais on me fait des réflexions, j'y prête pas vraiment attention, les gens peuvent me voir comme ils veulent U.u"
As if   
Une histoire de moeurs 12/12 30/03/2013 à 22:52
Sais-tu qu'il y a des hommes battus par leurs femmes ?
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne